mardi 14 janvier 2014

[CINEMA] Don Jon de Joseph Gordon Lewitt



 
Synopsis
Jon Martello est un beau mec que ses amis ont surnommé Don Jon en raison de son talent à séduire une nouvelle fille chaque week-end. Mais pour lui, même les rencontres les plus excitantes ne valent pas les moments solitaires qu’il passe devant son ordinateur à regarder des films pornographiques. Barbara Sugarman est une jeune femme lumineuse, nourrie aux comédies romantiques hollywoodiennes, bien décidée à trouver son Prince Charmant. Leur rencontre est un choc, une explosion dans la vie de chacun. Bourrés d’illusions et d’idées reçues sur le sexe opposé, Jon et Barbara vont devoir laisser tomber leurs fantasmes s’ils veulent avoir une chance de vivre enfin une vraie relation… (source Allociné)


Mon Avis :
Joseph Gordon Lewitt est un acteur que je trouve particulièrement sympathique (en particulier depuis l’époque où j’ai vu 500 jours ensemble, merveilleux film). Quand j’ai appris via son twitter la sortie de son premier long métrage, j’étais curieuse. Quand j’ai vu la bande annonce, j’étais assez surprise. Dans ce film, JGL joue un jeune homme un peu cliché, dont les passions dans la vie se résument à lever des filles dans les bars, s’occuper de son corps et regarder des pornos. Vu comme ça, ce n’est pas très prometteur. D’autant plus qu’il rencontre une fille, incarnée par une certaine Scarlett Johansson, qui aime porter du rose bonbon et qui adore les films romantiques. La rencontre de ces deux là, c’est la rencontre de deux mondes, deux univers. Et pourtant, l’un comme l’autre transposent dans la vie réelle ce qu’ils voient dans les fictions qu’ils aiment, et sont déçus par la réalité.
J’ai trouvé très intéressant ce parti pris de montrer à quel point nous sommes, hommes comme femme, habitués à la fiction, que nous comparons sans cesse la vie à la fiction, alors que la réalité n’a rien à voir. L’évolution du personnage de Don Jon est intéressante et bien menée, et l’interprétation de Joseph Gordon Lewitt est assez parfaite. Scarlett Johansson elle aussi est très surprenante, comme on ne l’a jamais vu avant.
Au niveau de la réalisation, le film sort un peu du lot également, avec des successions de plans courts, de répétitions d’actions et de plan. J’ai trouvé le projet bien mené, surtout pour un début.
De plus, le film hésite entre le film un peu indépendant, et le film grand public, on y trouve effectivement un peu des deux.
Pour autant, je n’ai adoré ce film non plus. J’ai passé un bon moment, je l’ai trouvé très intéressant, bien vu et bien monté, mais il ne m’a pas touché d’une manière totalement extraordinaire. Mais pour un premier film, je crois que JGL a de quoi être fier !



Et puisque je parle de Joseph Gordon Lewitt, sachez qu’il a monté un nouveau projet, un genre de mini série à laquelle collaborent des milliers d’anonymes, comme vous et moi, ou quelques guest star. Le premier épisode a été diffusé la semaine dernière, et là encore, JGL nous livre un projet personnel, innovant, bien pensé et bien vu. Décidément, Jo est un mec surprenant et talentueux, où s’arrêtera-t-il ? Pour ceux que cela intéresse, allez visionner le 1erépisode !



5 commentaires:

MyBeautyBox a dit…

j´ai trouvé ce film très moyen, très cliché. pourquoi tomber amoureux ensuite d´une Julianne Moore? rien ds le film ne justifie cet intérêt pour cette femme, il aurait pris une fille de son age "normale",pas une bombasse, ç´aurait ete plus crédible. pas une scène ds laquelle on les voit vraiment "connecter". Il dit être amoureux du personnage de Scalette Johanson (pardon pour l´orthographe)...inutile de faire que les personnages soient amoureux, on voit bien qu´il n´est pas du tout amoureux de la fille! enfin bref, du trop superficiel à mon gout.

Jade Cactus a dit…

J'ai beaucoup aimé ce film, et comme toi j'ai vachement aimé le montage !
Dis toi que j'ai été émue quand j'ai regardé la première vidéo on tv de HitRecord... ça me fait toujours un effet dingue les trucs collaboratifs ! Merci pour cette découverte :)

Coline a dit…

@MyBeautyBox : je n'ai pas du tout ressenti les choses comme toi, c'est étrange. Je trouve que justement, le personnage de Don Jon pense être amoureux simplement parce qu'il ne sait pas ce que c'est, c'est d'ailleurs tout son problème, donc forcément, le spectateur, contrairement à lui voit bien qu'il n'est pas amoureux. Au début du film, il est bien trop centré sur lui-même et sur sa vision des relations pour tomber amoureux. Et avec le personnage de Julianne Moore, il apprend à lâcher prise. C'est d'autant plus intéressant qu'elle n'est pas de son âge, elle est différente des femmes avec lesquelles il a l'habitude de l'être, et c'est justement ce qui lui permets de changer, de s'ouvrir et de voir les choses autrement. En tout cas, moi c'est vraiment comme ça que j'ai vu les choses.

@Jade Cactus : moi aussi j'étais émue en regardant le 1er épisode, je suis vraiment contente que tu ais apprécié ! ça donne envie de participer je trouve. En plus, j'ai l'impression que ce mec est un vrai gentil, avec le coeur sur la main et tout.

Jade Cactus a dit…

J'ai regardé d'un peu plus près comment ça marche, et il y a quand même une grosse faille au système : tout ce qu'on met en ligne n'est plus notre propriété et peut être repris et modifié et revendu ailleurs par n'importe qui. :/

Muze a dit…

Je n'ai pas regardé ce film. Mais vu ta critique, et l'avis de mon copain (qui a pensé la même chose que toi), je me dis qu'il a l'air bien plus intéressant et plus profond que ce que la bande annonce laisse penser...