mercredi 24 juillet 2013

[CINEMA] Les Gamins - d’Anthony Marciano


 
Il est temps pour moi de revenir sur les films que j’ai vu au cinéma il y a un moment et dont je n’ai pas eu le temps de parler, à commencer par « Les Gamins ». 




De : Anthony Marciano
Avec : Alain Chabat, Max Boubil, Sandrine Kiberlain, Mélanie Bernier

Synopsis Allociné
Tout juste fiancé, Thomas rencontre son futur beau-père Gilbert, marié depuis 30 ans à Suzanne. Gilbert, désabusé, est convaincu d’être passé à côté de sa vie à cause de son couple. Il dissuade Thomas d’épouser sa fille Lola et le pousse à tout plaquer à ses côtés. Ils se lancent alors dans une nouvelle vie de gamins pleine de péripéties, persuadés que la liberté est ailleurs.
Mais à quel prix retrouve t-on ses rêves d’ado ?... 


Mon Avis :
J’avais trouvé la bande annonce vraiment alléchante, et finalement le film ne m’a pas entièrement satisfaite. Disons qu’une majeur partie du film n’est pas si drôle que cela, certains pans du scénario sont trop exagérés, ou le jeu d’acteur d’Alain Chabat ou de Max Boubil est un peu trop poussé (contrairement à Sandrine Kiberlain et Mélanie Bernier qui, elles, sont très convaincantes).
Cependant, j’ai tout de même passé un bon moment durant la majorité du film, et certains passages sont vraiment, vraiment drôles, et un en particulier m’a littéralement fait pleurer de rire, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps devant un film.
Donc dans l’ensemble, il s’agit tout de même d’un film satisfaisant, durant lequel le spectateur peut espérer quelques moments de franches rigolades, mais pas assez pour en faire un film d’exception. 


2 commentaires:

LéaM a dit…

Entièrement d'accord. Ce film est bon pour passé un agréable moment. J'ai surtout aimé cette similitude avec cher et tendre et moi. Lui musicien par vocation, mais a un autre métier pour vivre, et moi dans les relations internationales...

Finalement j'ai vraiment aimé la dernière scène à l'UNESCO!

Coline a dit…

@LéaM : c'est ça, la dernière scène à l'UNESCO est vraiment géniale, c'est elle qui m'a littéralement faite pleuré de rire !