dimanche 15 septembre 2013

Zoom sur une série : Supernatural





Supernatural est une série qui compte 8 saisons au compteur, et une neuvième à venir, et qui pourtant n’est pas si connu du grand public. C’est pourquoi ce n’est que cette année que j’ai découvert son univers, et je ne m’en suis toujours pas remise.
Article spoiler-free, bien évidemment !


Crée par : Eric Kripke
Avec : Jared Padalecki, Jensen Ackles
Statut : en production, 8 saisons diffusées, 9ème saison à venir


Le pitch : Alors que leur père est porté disparu, Sam et Dean parcourent les Etats-Unis à sa recherche et chassent par la même occasion toutes sortes de créatures supernaturelles telles que des démons, des esprits, des loups-garous et j’en passe.


Si l’on doit situer un peu l’univers de Supernatural, on pourrait dire que la série est à la croisée entre Buffy contre les vampires et X files, version road movie.

Supernatural est une série riche. Riche en mythologie, riche en émotions, riche en plaisir pour le spectateur. A la base, l’idée du créateur de la série était que chaque épisode ressemble à un mini film d’horreur, ou du moins à un mini film fantastique, et c’est très réussi. La série fait frissonner mais sans jamais effrayer ou tomber dans l’horreur facile et bas de gamme. Alors certes, c’est parfois un peu sanglant, mais ce n’est rien comparé à des séries comme « Games of Thrones », ici nous sommes sur la CW et non sur HBO, donc la série se regarde assez facilement et ne donne pas de cauchemars (mis à part un épisode en ce qui me concerne, mais c’est sûrement propre à ma personne puisque cela mettait en scène un « monstre » qui me donne déjà des frissons dans la vie réelle !)

Cependant, il ne faut pas croire que Supernatural n’est qu’une succession d’épisodes sans lien les uns avec les autres, car il n’en est rien. En effet, le créateur de la série a pensé cette série sur la durée, et différents éléments de la mythologie de la série se mettent en place au fur et à mesure des saisons, ce qui donne au spectateur l’impression que tout a été réfléchi à l’avance, et c’est un vrai plaisir. 

L'autre personnage régulier de la série : l'Impala

Le fil rouge de l’histoire est constitué par la mort de la mère des frères Winchester, tuée par un démon alors que Sam, le plus jeune des deux, n’avait que 6 mois, et que les Winchester recherchent avec assiduité. Cependant, il ne s’agit pas du genre de série où l’on reste sur sa faim, au contraire, les réponses arrivent au fur et à mesure et le spectateur restent en haleine.

De la même façon, les scénaristes de la série s’inspirent de vraies légendes urbaines, comme par exemple la très connue Bloody Mary lors d’un épisode de la première saison pour ne citer qu’elle pour vous donner un exemple. Pour ceux qui, comme moi, sont fan de cet univers fantastiques et des légendes urbaines, cette série est une aubaine, d’autant plus que la mythologie de la série ne cesse de s’étoffer saisons après saison, et que l’on en découvre toujours plus.

Mais là où la série réussit selon moi un tour de maître, c’est qu’elle ne se contente pas de présenter épisode après épisode une chasse de démons puis une autre. Cette série est avant tout l’histoire de deux frères, et de leur relation. Alors comme des frères, ils se disputent, ils se jouent des tours, ils ne sont pas d’accord, mais ils se soutiennent et leur famille est une priorité pour eux. C’est donc une série qui parle également et surtout de valeurs, de libre arbitre, de famille et d’amitié. 


Il ne faut pas non plus croire, la série ayant pour base « l’horreur-fantastique », que l’univers de celle-ci est sombre. Au contraire, elle regorge d’humour, et c’est réellement ce qui fait son petit plus. Non seulement on s’attache aux personnages, mais en plus on rit de leurs réparties et de leur blagues, et cela fait du bien. Certains épisodes sont vraiment drôles, et repoussent les limites de ce qui se fait à la télévision, allant même jusqu’à se moquer gentiment de l’industrie du cinéma ou des séries télé. Je ne peux pas en dire plus sans éviter de gâcher le plaisir de ceux qui vont se lancer dans l’aventure. Mais j’ai l’impression que dans cette série, ils sont vraiment capables de tout.

Cependant, il est vrai que les dernières saisons sont un peu moins satisfaisantes car un peu trop sombres, mais une fois que l’on a vraiment accroché, on pardonne tous les petits défauts de la série.

Il s’agit également de l’une des rares séries à, non seulement ne pas avoir de plateau de tournage régulier (et pour cause, les frères sont supposés parcourir les Etats unis !), mais à avoir un nombre d’acteurs réguliers très restreint ! Si pendant plusieurs saisons, les deux frères sont vraiment livrés à eux-mêmes, certains personnages sont apparus et ont su se faire une place au cœur de la série. Sans trop en dire pour ne pas spoiler, je peux néanmoins vous révéler qu’un personnage dénommé Castiel fait son apparition lors de la 4ème saison, et a rapidement conquis le cœur des fans par son humour décalé (un humour malgré lui, de surcroit).



Jared Padalecki et Jensen Ackles sont les deux acteurs qui mènent la danse dans la série, et portent le show sur leurs épaules avec talent. C’est d’ailleurs très amusant de les voir évoluer et vieillir dans la série en même temps que leur personnage. Ils sont par ailleurs tous les deux très investi dans la série, et cela se ressent à l’écran, tout comme leur complicité. Oh, et bien évidemment, ils sont tous les deux plutôt beaux garçons, ce qui ne gâchent rien !

Pour terminer, il est à noter que Supernatural possède les fans les plus dingues et les plus investis que je n’ai jamais vu, ce qui laisse à penser que cette série est vraiment addictive. Moi qui suis tombée dans la folie supernatural, j’ai mis le pied dans cet univers de fan (nommée « SPN family », rien que ça), et je n’en reviens toujours pas de l’engouement que déchaine cette série au sein de la petite communauté de fan.




Bref, vous l’aurez compris, Supernatural m’a conquis à un niveau que peu de séries ont pu atteindre, et si vous décidez de vous lancer, vous n’êtes pas à l’abri de perdre votre santé mentale ! Moi c’est déjà fait, mon Cher et tendre (conquis par ailleurs lui aussi par la série) a du se faire une raison !


2 commentaires:

La Petite Bulle d'Elo a dit…

Je suis si contente de voir un billet consacré sur cette série que j'adore :-) les deux acteurs sont top et j'adore le personnage de Castiel :-). Et effectivement ça devient plus sombre et compliqué de saison en saison, ils ont vraiment le don de se mettre dans la m**** de plus en plus ^^ bisous!

Coline a dit…

@La Petite Bulle d'Elo : je crois que cette série, soit les gens adorent, soit les gens de regardent pas du tout ^^. En tout cas, je n'en peu plus d'attendre leur retour !