vendredi 27 avril 2012

Les Aimants de Jean Marc Parisis





"Ava était-elle si exceptionnelle ? N'ai-je pas croisé pendant toutes ces années d'autres femmes comme elle, essentiellement disposées à la beauté, à la vérité ? Je ne le pense pas. Ava était vraiment incomparable. Toute vie est soumise aux lois de l'attraction. Ava aura polarisé la mienne très tôt, à un âge où certains corps sont très sensibles à la lumière. Ma vie avec elle, en sa présence, fut ma jeunesse, puis ma vie d'homme, jusqu'à maintenant. Aujourd'hui, le ciel est vide. J'aurais aimé raconter une autre histoire, mais c'est tout ce qu'il 'n'en reste, et je n'en reviens pas".


Voici un livre qui était recommandé par une demoiselle dans une de ses vidéos, mais j’ai oublié de qui il s’agissait ! J’ai rapidement su, dès les premières lignes que j’allais aimer ce livre. Le style de l’auteur est très agréable, très travaillé, très construit, très précis et les phrases regorgent de références littéraires. Il y a plusieurs passages qui ont particulièrement retenu mon attention, soit par la beauté du style, soit par le sens lui-même des paroles écrites. Et puis, comment ne pas tomber sous le charme d’un auteur qui fait référence à Ponge ou à Artaud, ou encore qui détourne les vers les plus célèbres de Baudelaire ?
J’ai aimé l’histoire également, même si elle m’a beaucoup attristé. C’est un livre court, mais pourtant très dense, et c’est une véritable déclaration d’amour et d’amitié. C’est beau et désespérant en même temps, car il est agréable de se dire que ce genre de relation existe, une relation très forte, où l’on trouve dans l’autre une sorte d’âme sœur, mais en même temps ces relations passionnées laissent également place à de très grandes souffrances lorsqu’elles prennent fin.


2 commentaires:

Ambre a dit…

Tu m'as donné envie de le lire ! Je le note :)

Coline a dit…

tu me diras ce que tu en as pensé alors, ça se lit très rapidement en tout cas.