samedi 8 septembre 2012

Les infidèles




Voici un film que je voulais voir, mais les différentes critiques que j’ai entendues m’ont convaincu qu’il valait mieux attendre la VOD plutôt que d’aller le voir au cinéma. C’est bien simple, les filles qui m’en ont parlé ont détesté le film, la façon dont il glorifie l’infidélité et l’image qu’il donne de la pauvre femme mariée qui ne se rend compte de rien. Quant aux hommes, en général ils ont trouvé ça pas mal sans plus. Mais personne ne m’avait dit que le film était vraiment bien, encore moins qu’il était super, et j’en passe.

Bref, j’étais quand même curieuse de me faire mon avis… et finalement je n’en ai pas vraiment. Je n’ai pas trouvé le film scandaleux, ni amusant ou porteur d’un message quelconque. Je pense que la structure même du film m’a déplu, en différent sketches, car le rythme du film est un peu bancal. D’ailleurs, finalement, sur les différents sketches, j’ai ri pour celui sur les infidèles anonymes, mais surtout grâce à Sandrine Kimberlain qui est assez géniale, et j’ai aimé celui entre Jean Dujardin et Alexandra Lamy pour ce qu’il racontait, mais aussi et surtout pour le jeu d’acteur entre les deux, je trouve qu’ils se disent beaucoup sans même parler. Sinon le reste est plutôt sans intérêt.

Un film que je n’ai pas trouvé terrible donc.

9 commentaires:

Tequi a dit…

Globalement d'accord avec toi ! Moi ce qui m'a le plus gênée c'est que j'ai mis un moment à comprendre que c'était des sketches alors je cherchais le lien chronologique... mdr

Lily a dit…

D'accord avec Tequi et toi ! :D
J'aurais pas dit mieux mais je rajoute juste qu'il y a une description des hommes qui se veut universelle, et c'est ça qui m'avait dérangée... Que l'homme fidèle ou au moins l'homme "non-suintant" le cul, ne soit pas du tout représenté.

Ambre a dit…

Exactement pareil. Un bonus pour la scène entre Jean Dujardin et Isabelle Nanty (le commercial en séminaire je crois).
Je comprends pas trop l'engouement des médias pour ce film...

Muze a dit…

J'avais trouvé ce film divertissant, les mini-sketchs avec Guillaume Canet assez drôle et celui des infidèles anonymes. Le reste, un peu moins... certains passages un peu trop "vulgaires". Je suis assez d'accord avec toi sur le rythme du film et les sketch qui s’enchaînent.
Au final, c'est plutôt un "film" fait pour la télévision à mon avis...

Coline a dit…

@Tequi : ah oui c'est sûr ! Moi je le savais à l'avance, mais dans le cas contraire je pense que je me serais posée des questions aussi !!

@Lily : je ne suis pas sûre que cela se veuille universelle, au contraire, je pense que ça ne touche que les hommes infidèles, mais pas dans le sens où tous les hommes le sont. En tout cas je ne l'ai pas pris comme ça, parce que ceux qui sont décrits sont finalement tous pathétiques, hors je ne pense pas que tous les hommes soient pathétiques !

@Ambre : ah non, je n'ai pas aimé cette scène, elle m'a mise très mal à l'aise, tout ce sketche en fait...

@Muze : oui, tu as absolument raison, ça fait plus format pour la télévision effectivement !

Jade a dit…

@coline : du coup, soit je suis pessimiste et tu as raison, soit tu es naîve et on n'a plus qu'à devenir lesbienne (c'était ma réflexion en sortant du ciné !)

Coline a dit…

@Jade : naïve parce que je pense que tous les hommes ne sont pas infidèles ou parce que je pense qu'ils ne sont pas tous pathétiques ? ;-) Tu sais, je ne crois pas à la fidélité, mais je suis aussi contre le fait de faire des généralités, donc de dire que tous les hommes sont infidèles.

Jade a dit…

Tiens je me suis transformée en Jade dis donc (pfff hihihi).
Euh, oui en fait je pense comme toi, mais comme j'en connais pas (des hommes qui se disent fidèles et qui le sont) bah j'ai juste espoir que ça existe. Or ce film m'a un peu refroidit l'espoir, car même s'ils ne généralisent pas, je trouve ça très bizarre de parler d'un sujet sans qu'il y est de contre-exemple.
par exemple le "diner de con" faut forcément des pas-cons, ou des moins cons, pour déterminer qui est con dans l'invitation.
Donc pour parler d'infidèlité, ça me parait dingue de ne pas aborder la fidélité, même qu'un peu.
Bref, c'est le genre de discussion compliquée à l'écrit, et qu'on réglerait en 2 secondes autour d'un verre... donc débat clos ?! :)

Coline a dit…

@Jade : oui oui, débat clos ;-) et si ça peut te rassurer, jusqu'à preuve du contraire (mais je serais vraiment très étonnée vu les conversations que nous avons eues), je connais au moins un homme fidèle :)